Comment fixer le prix de son offre de coaching ou d’accompagnement ?

L'offre

Ça y est, youhoo ? vous venez d’avoir votre certification de coach ! 

Bravo et félicitations ✨, c’est trop trop bien ?.

Voilà une étape de passée ?.

Et maintenant ?

Vous vous dites que ce n’est malheureusement pas fini puisqu’une nouvelle épreuve, avec moult questions, vous attend : 

🧐 A quel prix doit-on fixer son offre de coaching ou d’accompagnement ? 

🧐 Doit-on afficher nos tarifs sur notre site ?

🧐 Comment va-t-on proposer nos services ?

🧐 etc.

Parce qu’en effet, que l’on soit coach, naturopathe, thérapeute, sophrologue, nutritionniste, consultante… le moment où il faut réussir à fixer le prix de son offre de coaching ou d’accompagnement, est toujours un moment compliqué. 

Mais vous allez voir que les maux d’estomac que cela génère en vous, peuvent être vite oubliés en suivant les 4 recommandations qui suivent.

Recommandation #1 : Oubliez les séances “à la carte”

Partez du principe que vos futurs clients ne veulent pas acheter du coaching ou un accompagnement. 

Non.

Ils veulent acheter un résultat. Ils veulent acheter une solution à un problème.

Et ça, vous aurez beaucoup de mal à le leur donner en une séance.

La plupart des coachs, thérapeute, nutritionniste… débutent en facturant leurs services à l’heure ou à la session. 

Or cela soulève plusieurs problèmes :

Premièrement

Il est difficile de construire une activité durable et rentable en facturant des séances individuelles. Si vous souhaitez générer un chiffre d’affaires de 3.000 €/mois et que vous facturez vos séances à 65 €, il va vous falloir en vendre 46 par mois ! Tandis que si vous proposez des packs de coaching ou d’accompagnement à 750 €, il vous faudra alors en vendre 4 par mois. Ce qui est beaucoup plus facile que 46 (même si c’est plus onéreux ?) !

Deuxièmement

Il est rarement possible d’obtenir des résultats significatifs au bout d’une seule session de coaching ou d’accompagnement ; ce qui n’incite pas le client à revenir et ne vous permet pas d’obtenir de témoignages. Or ces derniers sont cruciaux à titre de preuve sociale.

Troisièmement

Il est difficile de faire une bonne promotion attirante autour de séances individuelles de coaching ! 

C’est pourquoi, avant de considérer de fixer un prix à votre offre de coaching, nous vous invitons à reconsidérer votre offre d’accompagnement sous forme de package.

Imaginons que vous soyez consultante en nutrition et que vous proposiez deux offres d’accompagnement :

  • 1ère offre : “Accompagnement nutritionnel de la femme ménopausée” – 65 €/séance
  • 2ème offre : “Mettez fin à vos bouffées de chaleur en un mois seulement !” – 450 €

Dans les deux cas, vous allez proposer un accompagnement d’une séance par semaine. Le coût par séance de la deuxième offre est pratiquement le double de la première. Et pourtant, c’est cette offre-là qui est la plus attirante parce qu’elle promet un résultat !

N’oubliez pas, vos futurs clients cherchent à acheter un résultat et non un coaching ou un accompagnement !

Vous devez donc éviter de construire votre activité autour de séances ponctuelles “à la carte”.

Celles-ci devraient être réservées à titre de séances de “suivi” ou de “maintenance” pour vos anciens clients (le prix de la séance individuelle reflétant alors la notion de fidélité).

Au lieu de cela, réfléchissez à comment vous allez pouvoir créer une offre sous forme d’un pack orienté “résultats” (on vous apprend à faire cela dans la Masterclasse “Créer une offre irrésistible” dans l’Académie Meraki), ce qui vous permettra :

  • d’en faire la promotion de façon plus ciblée et plus attirante,
  • de vous assurer de tout faire pour amener votre client au résultat voulu et ainsi obtenir des témoignages,
  • de vous assurer une rentrée financière plus stable sur le moyen terme, avec un étalement des rentrées d’argent lorsqu’il y a des paiements en plusieurs fois,
  • et de déterminer le juste prix de votre offre de coaching en tenant compte de la recommandation #2 !

Si votre domaine d’expertise ne vous permet pas de créer un pack orienté “résultats”, pensez alors à proposer des forfaits de 5, 10 ou 15 séances. Cela permet de suivre le client sur une période de temps suffisamment longue et dans des conditions optimales pour obtenir des résultats. Il y a également, du côté du client, une forme d’engagement qui est nécessaire dans le processus de réussite.

Recommandation #2 : Pensez en termes de valeur

La meilleure façon de fixer le prix de son offre de coaching, c’est en pensant en termes de valeur.

La valeur de votre offre = la valeur de la transformation.

Nous l’avons bien précisé ci-dessus : vos clients achètent un résultat !

Ils viennent vous voir parce qu’ils sont dans une situation A, leur situation actuelle – et ils veulent arriver à une situation B – leur situation désirée.

comment fixer le prix de son offre de coaching

Pour fixer le prix de son offre de coaching, il convient de se demander quelle est la valeur que l’on va procurer à son client, en l’aidant à passer d’une situation actuelle frustrante à une situation désirée idéale ?

Quelle est la valeur de :

  • Retrouver une vie sociale parce qu’on a mis fin à des bouffées de chaleur incessantes ?
  • Trouver l’amour de sa vie parce qu’on a repris confiance en soi ?
  • Retrouver la joie de manger et de bouger parce qu’on a mis fin à des inflammations chroniques ?

Mettez-vous dans les chaussures de votre client idéal. De son point de vue, frustré par son problème de ……………….., qu’est-ce que ça vaut d’arriver à y mettre fin ? 

Quel est le prix pour cette offre de coaching orientée “résultats” qui vous semble raisonnable et légitime ? Et surtout ne tombez pas dans le piège qui consisterait à calculer le nombre de séances nécessaires et à le multiplier par un tarif horaire ?.

Répondez sans trop réfléchir ! 

Vous avez-là un bon point de départ que vous allez pouvoir affiner avec la recommandation #3.

Recommandation #3 : Être à l’aise avec le prix de son offre de coaching… mais pas trop !

Lorsque vous allez fixer le prix de votre offre de coaching ou d’accompagnement, il est indispensable que vous soyez à l’aise avec. 

Ne fixez pas un prix que vous ne seriez vous-même pas disposée à investir pour une telle offre ! 

Il faut que vous soyez capable de l’annoncer en toute confiance. Vos clients veulent se sentir confiants dans leur achat et votre communication leur dira s’ils peuvent l’être ou non.

Certaines personnes à l’annonce de votre prix n’iront pas plus loin. Et c’est normal. 

Ce n’est pas une raison pour brader votre expertise ! 

Il y a un juste-milieu à trouver entre “être à l’aise” et “être très très à l’aise” en vous sous-vendant. 

Vous avez déterminé un prix à la fin de la recommandation #2. Est-ce que c’est le prix minimum ou maximum que vous envisagez ?

En prenant ce chiffre comme point de départ, fixez-vous une fourchette allant du prix plancher sous lequel vous ne voulez pas vendre votre offre, et un prix maximum au-delà duquel vous n’êtes pas à l’aise pour annoncer le prix. 

Maintenant, choisissez un tarif dans cette fourchette et plutôt dans le dernier tiers ?, histoire que ça vous rende un peu nerveuse et que vous fassiez tout votre possible pour donner le meilleur de vous-même à vos clients !

Recommandation #4 : Privilégiez l’expérience au cash !

Les 3 précédentes recommandations vont définitivement aider les personnes qui ont déjà une expérience et plusieurs séances de coaching et d’accompagnement à leur actif. 

Mais si vous êtes fraîchement certifiée ou diplômée, ce qui compte pour vous et avant tout, c’est l’expérience. 

A la sortie de votre formation (ou dans le cadre de votre cursus pour valider votre diplôme), on a dû vous recommander de coacher ou d’accompagner gratuitement une dizaine de personnes pour un certain nombre de séances.

Et c’est une excellente chose pour apprendre en faisant !

Mais ce n’est peut-être pas suffisant pour que vous vous fassiez une idée précise des maux et douleurs de votre client idéal et de comment vous pouvez l’aider.

C’est pourquoi nous vous recommandons de commencer avec une offre d’entrée “bon marché”, qui vous aidera à être payée pour en apprendre plus sur votre marché cible.

Au jour 3 de l’Atelier Meraki nous vous apprenons à élaborer une offre d’entrée afin :

  • d’avoir rapidement des clients et donc des rentrées d’argent,
  • de clarifier votre idée de business,
  • d’acquérir et renforcer votre expérience,
  • d’être payée tout en apprenant plus de vos clients,
  • de recueillir des témoignages et des recommandations,
  • de constituer une base de clients susceptibles d’acheter vos futures offres,
  • et d’apprendre à marketer !

Ce que vous voulez si vous commencez, c’est donc fixer un prix pour votre offre d’entrée, auquel les gens peuvent facilement répondre, même s’ils ne vous ont jamais rencontré ou embauché auparavant. 

Ça ne doit pas être un casse-tête financier pour votre client et cela doit aussi permettre de lever tout syndrome d’imposteur de votre côté, du genre « qui suis-je pour facturer ce prix là ? » ou «  pourquoi quelqu’un voudrait me payer ce prix-là ? ».

Avec le temps et l’expérience, vous pourrez créer des offres plus complètes et facturer la valeur de la transformation et monétiser votre impact ! 

Dernière recommandation pour conclure !

La chose la plus importante qu’il ne faut pas faire pour fixer le prix de son offre de coaching, c’est… de se comparer !

Ne vous comparez pas à ce qui se fait et se pratique dans votre domaine. 

Vous avez déjà une notion des tarifs pratiqués pour des services similaires aux vôtres. Il est donc inutile de faire des recherches approfondies sur les sites de vos pairs, ça ne vous aidera pas à fixer le prix de votre offre !

Concentrez-vous toujours sur les résultats que vous procurez et la valeur que vous apportez à vos clients. Voyez ce qui résonne avec vous et appropriez-vous ce prix.

La clarté émane de l’action

Après avoir pratiqué avec vos premiers clients, vous aurez une meilleure idée du montant à facturer relativement au travail fourni et aux résultats obtenus.

Il faut bien commencer quelque part, alors allez-y :

  • Relisez les recommandations ci-dessus,
  • Créez votre première offre sous forme de pack (allez vite vous inscrire à l’Atelier Meraki si vous n’avez pas encore votre offre d’entrée),
  • Fixez votre prix,
  • Rédigez la page de vente de votre nouvelle offre,
  • Faites-en la promotion auprès de votre liste de contacts,
  • Et testez-la sur vos clients !

Est-ce que ces recommandations vous aident à y voir plus clair ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en partageant cet article autour de vous

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest !

Fixer ses prix
Comment fixer le prix de son offre de coaching
Comment définir le prix de vos coachings
Armelle & Eugénie

Bien cordialement, et avec passion,

Armelle & Eugénie

Vous souhaitez aller plus loin ?
Etape 1

FAIsons ensemble LES PREMIERS PAS

Atelier Meraki

L’Atelier Meraki : 5 jours pour commencer à digitaliser votre expertise.

Digitaliser votre expertise avec style

Templates prêts à l'emploi Canva

Téléchargez gratuitement vos 20 Templates prêts à l’emploi pour digitaliser votre expertise !

METTEZ EN PLACE UNE vraie STRATéGIE

Académie Meraki

L’Académie Meraki : coachings, formations et sororité pour aller plus loin et plus vite.